Idée reçu : manger du beurre donnerait du cholestérol ?

Publié le : 28 mai 20214 mins de lecture

Une personne en excellente santé ne trouve aucun inconvénient à consommer du beurre en respectant les fondements d’une alimentation équilibrée. Par contre, l’excès devient préjudiciable même sur le court terme. Si vous souffrez de problèmes de cholestérolémie, il vaut mieux exclure le beurre de vos repas. Pourquoi cet interdit ?

Comprendre le lien beurre-cholestérol

Le beurre fait partie des aliments riches en graisses saturées. 10 g de beurre se compose de 5 g de graisses saturées. Néanmoins, cette matière reste une excellente source de vitamine A. Toutefois, sa teneur en graisses saturées reste élevée. Ainsi, inutile de le consommer en grosse quantité surtout si vous avez déjà quelques soucis avec la cholestérolémie.

Certes, les graisses saturées en question sont à limiter pour éviter la hausse de LDL ou mauvais cholestérol. Pour minimiser les impacts sur votre santé, vous pouvez vous tourner vers l’avocat, l’huile végétale et les fruits oléagineux.

Beurre et cholestérol : recommandations

Le beurre fond en bouche et vous procure du plaisir. Tartiné sur une bonne tranche de pain complet, c’est un vrai régal. Pourtant, même avec une santé nickel, vous devez minimiser votre consommation de beurre pour ne pas voir le taux de cholestérol grimper rapidement.

Les diététiciens recommandent une petite noisette de beurre par jour à incorporer dans votre cuisine ou à prendre au petit déjeuner. En respectant ces limites, vous évitez les problèmes de cholestérol.

En outre, ne mangez pas de beurre tous les jours. Vous pouvez le remplacer par du beurre de cacahuète, de la pâte à tartiner ou des fruits frais pour maintenir un équilibre alimentaire.

Idées reçues sur le beurre et le cholestérol

Malgré tout, ne considérez pas le beurre comme un ennemi. Libre à vous d’en consommer en restant raisonnable. Dans cette optique, il n’a aucun effet délétère sur les artères et le cœur. Cet aliment est même recommandé pour contrer l’apparition du diabète.

De surcroît, notez que cette matière reste pauvre en lactose. Ainsi, elle convient parfaitement aux individus ne tolérant pas cette substance.

Notez également les points positifs du beurre. Il s’agit certes d’un antioxydant qui lutte contre les radicaux libres et vous donne une belle peau. Il aide à synthétiser des hormones dont la progestérone.

Selon les spécialistes, avec une petite portion, vous assurez vos besoins en vitamines A. Cet élément vous fournit également de la vitamine E pour protéger vos cellules du stress oxydatif. De plus, le beurre reste une source indéniable d’acide linoléique qui sert d’anti-inflammatoire tout en maintenant la souplesse des artères. Le beurre apporte encore de l’acide butyrique vous permettant de profiter de ses propriétés antitumorales.

Plan du site