Doit-on avoir absolument une ordonnance pour se rendre dans une pharmacie de garde ?

Publié le : 17 novembre 20214 mins de lecture

Besoin d’urgence de médicaments alors que les pharmacies sont fermées ? Il y a les pharmacies de garde qui assurent le relais. En effet, ces dernières offrent un service en dehors des ouvertures normales. Comme d’habitude, le client a besoin d’une ordonnance pour pouvoir se procurer des médicaments. Cependant, il existe des cas où celle-ci peut être facultative.

Le principe d’une pharmacie de garde

Une pharmacie de garde est le lieu où l’on fournit des médicaments et autres produits de santé pendant des heures généralement non travaillées. Elle est ainsi fonctionnelle la nuit, le dimanche et les jours fériés. En fait, la nuit, c’est plutôt un service d’urgence que les pharmacies ouvertes fournissent. En effet, les besoins d’urgence en médicaments ne sont pas rares ! C’est pourquoi l’Union Régionale des Professionnels de Santé a décrété qu’il est nécessaire, voire indispensable, que la population ait ce genre de service au quotidien. Ainsi, faire le tour de garde pour les pharmacies est une obligation que chaque propriétaire doit assurer. Normalement donc, dans chaque département, il est possible d’en répertorier.

Pour un besoin urgent de médicaments

Pour la délivrance de médicaments en pharmacie, il est nécessaire que le client présente une ordonnance où ces derniers ont été mentionnés par le médecin. Généralement, c’est sur ce papier que sont marqués le nom du médicament et la dose nécessaire, c’est-à-dire la quantité à ingérer, le nombre de prises par jour et la durée du traitement. Normalement, le patient dispose de trois mois de validité après l’édition de l’ordonnance. Sur le site https://118-418.pharmaciedegarde.org, un service est à votre disposition qui permet de fournir des médicaments en urgence ce qui exclut les petits besoins au quotidien comme les crèmes ou huiles essentielles !  Ainsi, si le client se présente sans ordonnance, pour des achats qu’il peut réaliser en heures normales, le pharmacien pourra lui facturer une somme en plus du tarif qui est parfois déjà majoré.

Les cas exceptionnels

Il existe des exceptions par exemple pour les personnes atteintes d’une affection de longue durée ou ALD. En effet, elles sont donc soumises à des traitements plus longs ce qui augmente leur fréquence d’achat de médicaments. Ainsi, le code de santé autorise le pharmacien à leur délivrer les médicaments nécessaires à condition que la validité de l’ordonnance n’excède pas une année. En effet, ce n’est pas rare que le médecin traitant ne mentionne qu’une petite quantité de traitement d’un, de deux, ou de trois mois tout au plus. Mais pour obtenir le reste nécessaire, le patient devra quand même présenter l’ordonnance originale au pharmacien. Il y a également les médicaments livrables sans ordonnances comme ceux nécessaires pour une constipation, un état fiévreux, une toux, etc. Ce sera le pharmacien qui prescrira le nécessaire si l’état du client s’avère sans danger

Plan du site